VOTRE COACH

Né à Vevey en 1957, j'ai fait des études à l'Ecole Polytechnique de Lausanne, et j'ai travaillé ensuite comme ingénieur dans diverses entreprises. Très intéressé par le côté humain, j'ai fait en parallèle plusieurs formations dans les domaines du développement personnel, du coaching, des thérapies alternatives, qui m'ont conduit à proposer aujourd'hui ce type d'aide aux élèves en difficulté dans leur scolarité.

Olivier Bodenmann

Fondateur de ScolaCoach, Coaching Scolaire

Issu d'une famille d'enseignants, père de deux filles maintenant en fin d'études universitaires, j'ai eu lors de leur parcours scolaire maintes fois l'occasion de comprendre la nécessité d'expliquer les choses différemment... et d'en voir l'efficacité.

 

J'avais alors identifié trois obstacles principaux : primo, le rythme parfois trop rapide, l'élève n'arrive pas à suivre, ou trop lent, l'élève s'ennuie, pars dans d'autres sphères et manque ensuite une étape essentielle. Secundo, la façon de présenter le sujet, des parties essentielles considérées comme acquises ne sont pas réexpliquées, ou bien l'enseignant considère cela comme évident. Un nouvelle explication avec un angle différent, ou une autre méthode, ou d'autres informations, permet à l'élève de mieux appréhender le sujet. Et tertio, les doutes que l'élève a sur sa capacité de compréhension.   

Ma formation et mon expérience d'ingénieur, les formations que j'ai suivies en parallèle dans le domaine humain, et peut-être bien mon contexte familial : grand-mère enseignante, mère enseignante, père enseignant, soeur enseignante, font que je me sens parfaitement à l'aise dans l'enseignement, avec une forte motivation à aider tous ceux qui ne "trouvent pas leur compte" dans l'enseignement tel que pratiqué aujourd'hui. Et ceci s'adresse aussi bien aux élèves qui ont simplement de la peine à suivre, ou qui ont des problèmes psychologiques, qu'à ceux qui sont "haut potentiel" (HP).

 

La seule condition pour que le coaching soit un succès est que l'élève ait un tant soit peu envie que quelque chose change pour le mieux dans sa vie. Même si ce n'est qu'embryonnaire, c'est suffisant car cette envie grandira au fur et à mesure des progrès de l'élève, induisant ainsi davantage de confiance en lui ou en elle, d'où ensuite davantage de progrès, etc.

Rien ne vous emprisonne,  excepté vos pensées.
Rien ne vous limite,
excepté vos peurs.
Et rien ne vous contrôle, excepté vos croyances.

 

Marianne Williamson

"

"

Vous ne pouvez pas être vrai,
si vous n’êtes pas courageux.
Vous ne pouvez pas être confiant,
si vous n’êtes pas courageux.
Vous ne pouvez pas sonder la réalité,
si vous n’êtes pas courageux.
C’est pourquoi le courage vient d’abord et tout le reste suit...

 

Osho

"

"