Rechercher

5G au détriment de la santé

Mis à jour : janv. 20

Téléphonie mobile : Mieux vaut prévenir que guérir

Dr Edith Steiner, AefU


Nous nous exposons aux radiations des téléphones portables 24 heures sur 24. Il y a un manque d'informations indépendantes et d’exigences strictes pour l'industrie informatique.



Il y a de plus en plus de preuves que les téléphones cellulaires nous font du mal. La 5G a besoin de nouvelles technologies. Elles comportent des risques supplémentaires. La recette lors d'effets néfastes présumés sur la santé est la prévention.


La Commission internationale de radioprotection ICNIRP (1) recommande des valeurs limites pour les radiocommunications mobiles. Toutefois, les limites actuelles ne visent qu'à protéger contre l'échauffement nocif des tissus, car c'est la seule chose qui ait été scientifiquement prouvée.


Toutefois, de nombreuses études montrent déjà des effets biologiques inférieurs aux valeurs de l’ICNIRP :

· Risque accru de tumeurs cérébrales chez les personnes qui passent beaucoup d'appels téléphoniques mobiles [2] ;

· Chez les adolescents, l'exposition nocturne altère les processus d'apprentissage dépendant du sommeil [3] et l'exposition récurrente réduit la mémoire figurative [4] ;

· Réduction de la qualité du sperme [5] ;

· Influence de nombreux processus cellulaires [1,6] ;

· Diverses maladies du bétail hébergé à proximité des stations de radio mobiles [7-9].


ARTICLE COMPLET EN PDF

22 vues

NEWSLETTER

Restez informé(e) des dernières nouvelles 

5G Global Protest Day

Place des Nations - Genève- Suisse

  • Facebook Social Icône

©2020 by 5G-PROTEST-GENEVA             

  • White Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now